Oui, je m’engage pour une ‘’Renaissance’’ par Jean-Jacques Curiel

Publié le mardi 21 mai 2019

RENAISSANCE_TEMPLATE_PRESENTATION_VMRSL bleu

A la veille des Elections Européennes du 26 mai 2019, et alors que se propage en France et chez nos voisins un euroscepticisme inquiétant, marqué par le risque d’une forte abstention, ce doit être pour nous l’occasion de réaffirmer nos convictions.

Oui, il est temps d’encourager la construction d’une Europe forte. Je refuse la démission de l’Europe et la tentation du repli national, alors que la menace islamiste, et son bras armé, le terrorisme, continuent de planer. Je refuse qu’à la crise économique vienne s’ajouter une crise sécuritaire.

Oui, je refuse que les valeurs qui constituent le fondement de notre République et celui des Démocraties Européennes, l’humanisme, la laïcité, les Droits de l’Homme et de la Femme soient bafouées.

Oui, je refuse les conséquences fatales d’un décrochage en matière de recherche et d’innovation scientifique et technique. Je refuse l’immobilisme concernant les décisions à prendre au sujet de la transition écologique.

Oui, je refuse la résurgence des nationalismes et son corolaire, la montée en Europe d’un virulent antisémitisme. Je refuse qu’en France, le Rassemblement National de Mme Le Pen puisse arriver en tête du scrutin européen.

Oui, je récuse ceux qui, à l’instar, notamment des Insoumis de M. Mélenchon, prônent le nivellement par le bas et trouvent des justifications complaisantes aux injustifiables exactions commises par certains « gilets jaunes » et autres « blackblocks ». Et je refuse que la France, à l’issue de ce scrutin, ne sorte affaiblie en Europe.

Car, oui, je crois que l’Europe n’a pas été qu’un concept, voire une utopie. A la fin du second conflit mondial, elle a été un projet politique contre la guerre, pour la démocratie et le rayonnement de l’humanisme.

Source de liberté et quelles que soient les difficultés rencontrées et les manquements constatés, l’Europe est aussi source d’échanges, de modernité et de diversité culturelle. Elle a permis de construire et de consolider la paix, rapprocher les peuples et cautériser les plaies entre ennemis d’hier.

C’est pourquoi je m’engage et appelle à voter pour la liste ‘’Renaissance’’, conduite par Mme Nathalie Loiseau, dont personne ne peut nier la volonté d’Europe, l’expertise et la connaissance approfondie des dossiers européens.

Je m’engage et appelle à voter pour la liste ‘’Renaissance’’, seule liste dont l’ADN est véritablement européen, regroupant aussi bien des progressistes, des ‘’Marcheurs’’, des Radicaux, des Centristes et des Libéraux. Tous croient dans les vertus du solidarisme et la nécessité de la transition écologique.

Je m’engage et appelle à voter pour la liste ‘’Renaissance’’ portée par le Président Emmanuel MACRON. A l’instar de Jacques CHIRAC, qui avait reconnu dans un discours historique du Vel d’Hiv la responsabilité de l’Etat français dans la déportation des Juifs de France, Emmanuel MACRON a eu le grand mérite d’affirmer que pour lui l’antisionisme est une forme déguisée de l’antisémitisme.

Je m’engage et appelle à voter pour la liste ‘’Renaissance’’, car souffle sur elle la présence bienveillante de Simone VEIL, avec en particulier la présence symbolique comme candidat de l’un de ses fils, Jean VEIL.

Enfin, Je m’engage et appelle à voter pour la liste ‘’Renaissance’’ avec tous les Français qui aiment la France et continuent malgré toutes les désillusions et les multiples vicissitudes, à poursuivre le rêve des Pères Fondateurs de l’Europe et être ainsi, un peu, selon l’expression de Bertrand de Jouvenel, les ‘’Jardiniers du Futur’’.

JEAN-JACQUES CURIEL

Président de la Commission Défense, Forces Armées et Mémoire du Mouvement Radical.
Secrétaire Général de Judaïsme et Liberté.

Partager l'article