Représentants d’intérêts au Parlement : la nécessaire transparence sur les associations religieuses

Publié le mardi 26 juin 2018

asso religieuses

Le Mouvement Radical / Social-Libéral s’étonne d’apprendre que les associations religieuses seraient, à la demande du Gouvernement, retirées de la liste des représentants d’intérêts à l’Assemblée Nationale et au Sénat.

Il est pourtant clair que les associations religieuses, quelles qu’elles soient, ne sauraient prétendre représenter l’intérêt général, et que le respect des principes d’égalité et de laïcité exige que leurs interventions auprès des parlementaires soient assujetties aux mêmes conditions d’information et de transparence que celles exigées de tous groupements représentatifs d’intérêts particuliers.

Le Mouvement Radical / Social-Libéral invite le Gouvernement à revenir à une ferme défense des principes républicains.

Sylvia Pinel & Laurent Hénart
Co-Presidents du Mouvement Radical / Social-Libéral

Partager l'article