[COMMUNIQUÉ] Neutralité religieuse dans les services publics : il est urgent de clarifier la réglementation

Publié le vendredi 18 octobre 2019

 

La violence des propos et l’agressivité des élus du Rassemblement National au Conseil régional de Dijon envers une mère de famille et en présence d’élèves de CM2 sont inacceptables.

Le Mouvement Radical / Social-Libéral les condamne fermement. Rien ne justifie une telle attitude, indigne d’élus de la République qui attisent la haine et stigmatisent nos compatriotes musulmans.

Le Mouvement Radical / Social-Libéral rappelle cependant son opposition à tout signe religieux ou politique ostentatoire lors des sorties pédagogiques sur temps scolaire. L’école n’est pas qu’un lieu physique, les sorties pédagogiques sur temps scolaire font pleinement partie des missions fondamentales de service public de notre République et les accompagnants sous la responsabilité civile du Ministère peuvent dès lors être considérés comme des auxiliaires bénévoles du service public : le principe de neutralité politique, philosophique et religieuse doit être respecté. Une clarification de la réglementation est dès lors nécessaire.

Rappelons que le principe de laïcité n’exclut ou ne pointe du doigt aucune religion. Bien au contraire, c’est en appliquant la neutralité religieuse dans tous les services publics qu’on garantit l’égalité de traitement entre toutes les religions et préserve nos fondamentaux républicains « liberté, égalité, fraternité ».

Laurent Hénart
Président du Mouvement Radical / Social-Libéral
Maire de Ville de Nancy

Partager l'article