ELECTIONS MUNICIPALES

Publié le mercredi 12 février 2020

Depuis l’été 2019, le Mouvement Radical désigne ses candidat(e)s pour les prochaines élections municipales (pour les communes de moins de 9 000 habitants, les investitures sont décidées par la fédération départementale).

A l’approche de l’ouverture de la campagne officielle, vous trouverez ci-dessous la liste des investitures et soutiens MR comme têtes de listes, ainsi que les chefs de file radicaux (cette liste sera mise à jour quotidiennement) :

Auvergne-Rhône-Alpes

Bourgogne-Franche-Comté

Bretagne

Centre-Val de Loire

Grand Est

Hauts de France

Ile de France

Normandie

Nouvelle Aquitaine

Occitanie

Outre-Mer 

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d’Azur 

Communiqué diffusé à l’issue du Premier tour des élections municipales :

Dans un contexte d’extrême tension sanitaire, le Gouvernement a décidé de maintenir le 1er tour des élections municipales.
Malgré un taux d’abstention record, le Mouvement Radical / Social-Libéral remercie les citoyennes et citoyens qui sont allés voter, ainsi que les personnels bénévoles et assesseurs qu ont tenus les bureaux de vote pour que perdure la vie démocratique. Il félicite les candidats radicaux élus dans des communes de plus de 9000 habitants :

Emmanuel LIEVIN à Chauny (Aisne)
Sébastien EUGENE à Château-Thierry (Aisne)
Jean-Sébastien ORCIBAL à Villefranche de Rouergue (Aveyron)
Jean-Luc CHAPON à Uzès (Gard)
Dominique FAURE à Saint Orens de Gameville (Haute-Garonne)
Laurent DEGALLAIX à Valenciennes (Nord)
Jérôme BALOGE à Niort (Deux-Sèvres)
David VALENCE à Saint Dié des Vosges (Vosges)
Francisque VIGOUROUX à Igny (Essonne)

Mais aujourd’hui, pour Laurent Hénart, Président du Mouvement Radical, « la priorité est de mettre tous les moyens pour lutter contre la propagation du Coronavirus, en prenant l’ensemble des mesures qui seront nécessaires, quelle que soit leur impopularité, pour protéger nos concitoyens et notamment les plus fragiles d’entre eux ».

Communiqué à l’issue du Second tour des élections municipales :

Chute historique de la participation sur fond de crise sanitaire et économique

Amer constat pour la démocratie. Les Français ont massivement boudé les urnes à l’occasion du second tour des élections municipales, dont le taux d’abstention est le plus fort que la 5eme République ait connu.

Contexte sanitaire et sécuritaire, date du 28 juin fixée en dépit du bon sens, affaiblissement de l’autorité de l’état face aux nombreuses manifestations, inquiétudes liées à la crise économique, les raisons de cette abstention historique sont multiples.

Ces élections ont également confirmé la forte attente d’écologie et de social dont le gouvernement devra impérativement tenir compte, bien davantage, dans la suite du quinquennat.

Le Mouvement Radical tient à féliciter Harold HUWART, élu maire de Nogent le Rotrou (28), Martine JOLY, réélue maire de Bar le Duc (55) ainsi que Jean-Noël VERFAILLIE, élu maire de Marly (59) et tous les radicaux élus au sein des conseils municipaux.

 

Partager l'article