Hommage aux soldats tués en opération

Publié le lundi 4 janvier 2021

Une fois de plus, la consternation et la désolation viennent s’ajouter à la douleur et à l’émotion.

Une fois de plus, la France vient de perdre en ce début d’année au Mali deux de ses meilleurs enfants.

À l’heure, ou la Nation toute entière rend hommage à trois de ses fils, le brigadier Java TANEERI-MAURI, et les 1ères classe Dorian ISSAKHANIAN et Quentin PAUCHET du 1er Régiment de Chasseur de Thionville-sur-Meuse, morts en service pour la France le 26 décembre dernier, c’est avec la même immense tristesse, que le Mouvement Radical et son Président Laurent Hénart ont appris le décès du sergent et « Bigor » Yvonne HUYNH, première femme soldat tombée au Champ d’honneur et du brigadier Loïc RISSERT du 2ème Régiment de Hussards d’Haguenau.

Une fois de plus, l’armée française, qui connait de très nombreux succès tactiques au Sahel, dans le cadre de l’Opération Barkhane, pour lutter contre le terrorisme et son hydre Daesh, tout en assurant la stabilité sécuritaire de la région des 3 frontières paye un très lourd tribut.

Ainsi, en près de 10 jours, les militaires ont perdu 8 des leurs, car le Mouvement Radical souhaite également honorer et rappeler l’assassinat des 3 gendarmes au Puy-de -Dôme fauchés, en intervention le 23 décembre et s’incliner devant leur mémoire.

À leurs familles, à leurs proches, aux blessés, à leurs frères et sœurs d’armes, le Mouvement Radical tout entier, tient à leur manifester, solidarité, soutien, gratitude, reconnaissance et admiration.

Puissent leurs sacrifices d’aujourd’hui, assurer la pérennité de notre sécurité de demain.

 

Jean-Jacques CURIEL

Secrétaire National Défense et Affaires Étrangères

Partager l'article